Un vol vers Oujda vous emmènera à la découverte d'une ville typique et chaleureuse située au nord-est du Maroc. Des ruelles de la médina à l'architecture finement ouvragée de la Grande Mosquée, vous vivrez un séjour relaxant et dépaysan

Quelle est la meilleure période pour prendre un vol vers Oujda ?

La meilleure période pour prendre un billet d'avion pour Oujda s'étend de mai à octobre. Au printemps, les températures fraiches la nuit et agréables pendant l'après-midi permettent d'explorer les environs de la ville au cours d'une randonnée ou d'une excursion en 4x4. Les vacances scolaires d'avril constituent un pic d'affluence.

Juillet et août sont particulièrement chauds, avec des maximas qui peuvent atteindre les 35° quand le Chergui, un vent saharien, se lève ! Ces températures n'empêchent pas la vie locale de battre son plein. Les visiteurs se pressent dans les allées ombragées de la médina pour trouver un peu de fraicheur et admirer l'architecture typique des portes de la ville.

L'hiver est la saison idéale pour dénicher un vol pas cher vers Oujda. Contrairement aux cités du littoral, la ville connait des hivers assez froids et humides. La neige est rare, mais le thermomètre flirte régulièrement avec les températures négatives la nuit. C'est la période rêvée pour bénéficier de tarifs avantageux sur les hébergements et les transports et pour arpenter les principaux monuments à son rythme. Le musée ethnographique est un excellent moyen d'occuper une journée pluvieuse.

Comment se rendre en ville depuis l'aéroport d'Oujda ?

L'aéroport international Oujda-Angads (OUD) est situé à environ 12 kilomètres au nord de la ville. À l'arrivée de votre vol vers Oujda, le seul moyen de rejoindre le centre est de prendre le taxi. Il en existe de deux sortes : les rouges et les blancs. Les taxis blancs se chargent des liaisons entre l'aéroport et la cité pour environ 200 dirhams, soit 18,50 euros. Demandez les prix avant de monter à bord et n'hésitez pas à négocier si vous trouvez le tarif excessif.

Si vous prévoyez de rester dans les quartiers touristiques, vous pourrez effectuer la plupart des trajets à pied. Sinon, de nombreux taxis rouges quadrillent les rues du centre-ville. Ils vous conduiront partout pour moins de 50 dirhams et sont accessibles nuit et jour. Si vous préférez être indépendant, vous pouvez aussi louer une voiture à l'aéroport ou près de la gare. Oujda dispose également d'un réseau de bus nommé Mobilys. Il dessert les quartiers périphériques et des communes proches.

Les infos pratiques sur Oujda

Pensez à régler vos montres pendant votre vol vers Oujda. En effet, le Maroc présente un décalage horaire de -1 heure avec la France (et -2 heures pendant le ramadan). Un passeport en cours de validité est exigé pour les ressortissants français, mais aucun visa n'est nécessaire si le séjour n'excède pas 90 jours. Pensez à faire le rappel des vaccins universels, de l'hépatite A, de la fièvre typhoïde et de la rage, si vous envisagez de visiter des zones rurales. La vie au Maroc est moins chère qu'en France : prévoyez environ 500 dirhams (soit un peu moins de 50 euros) pour un diner pour deux dans un restaurant chic.